mardi 25 octobre 2016

Junius Meyvant


 
Le parasol vacille comme un pendu, la nippe trempée il ondule en berne.
Sa robe n'est pas près de se relever à nouveau pour nous montrer ses baleines tendues sous des rayons solaires. Et déjà la lumière du jour tombe. Le solstice est bien loin, les rues ont chantée, Orion déjà domine.


Le poil mal rasé je reste aux aguets pour chiper à travers le frisson des plaines une once de chaleur en prévention. La musique a dégringolé là sur les couleurs flamboyantes, les brumes scintillent. Le mercure remonte en capillaire la mélodie est chantée. Un souffle chaud descend des îles sud de l'Islande.
On ne sent plus le froid, les arbres s'enflamment et si le parasol ondule c'est au son chaud de Junius Meyvant qui tape derrière les murs en transe.


"Floating Harmonies" est surpeuplé d'instruments, peaux tendus, cordes et vents, le grand orchestre gronde et sourde des contrées du nord à peine habitées.
Comme le rock torride d'Anders Osborne asséchant les reliefs de Suède, la soul infernale de Junius Meyvant fait rugir la lave des contrées islandaises.
 
Ce disque improbable est grandiose.


Junius Meyvant 2016 "Floating Harmonies" label : records records

5 commentaires:

Chris a dit…

Hey ça y est tu as retrouvé tes liens !! :)
Merci pour tes envois !;)

Everett W. Gilles a dit…

Ah non mais à ce point c'est pas possible ...
T'auras utilisé toutes les ficelles, le nom bizarre c'est qui çà ?, la pochette, merde, c'est quoi çà ?, le name-dropping: Anders qui ? non mais te fous de ma gueule ? ces vidéos de hipsters nordiques (Death To Hipsters !!) et ce texte de tordu (comment pourrais-tu écrire droit ?) Et tu le finis par quoi déjà : ''Ce disque improbable est grandiose"" c'est çà ?
Non mais qu'est-ce que tu cherches, tu le sais pourtant que je suis capable de te traiter de tout, sauf de menteur.
'foiré va !

charlu a dit…

Yes Chris, me demande pas ce qu'il s'est passé.. mais j'ai remis la sauce comme ça.. J4ai tout supprimé et remis autrement...bref, ça marche ..mais je suis naze..une journée à tout remettre :D

charlu a dit…

Oh l'Evrett.. quasiment menteur tu aurais pu.. tu veux savoir son vrai nom au bubar ?? Unnar Gisli Sigurmundsson ... c'est pas Junius. Comment t'as trop plongé :D

Je savais que tu allais morde au poilu en skate et kiffer cette glisse décalée.. rien ne t'arrête, même pas le froid... un vrai bourlingueur (ça veut dire branleur en islandais ;D )
Eh pour être franc, j'ai écouté le disque avant de tout connaitre de lui.. identité, couleur de peau, tronche, provenance.. dingo ce mec.

Everett W. Gilles a dit…

Même son pseudo fait hipster ... Il aurait pu s'appliquer, genre Johnny Gonzalez, je sais pas moi ...