mardi 24 mai 2011

Simon Dalmais

Un bel instant de grâce à la recherche du songwriting d'Elliott Smith. Ce doux disque matinal est un pur rafraîchissement, une petite brume au levé du jour.




Beaucoup plus piano que guitare, les balades flottent avec une certaine maîtrise et une « Incroyable vérité ». Alternant petites plages instrumentales étincelantes et chansons délétères proches des « Sessions », le chef d'œuvre Tellier, Simon Dalmais propose avec une grande classe, un délicieux album d'ici à la magie rêveuse avec un contrôle pop de Chris Garneau, Billy Joël ou Peter Von Poehl...et même quelquefois McCartney (« unfounded home »).
Les cordes sont aussi là, plus discrètes les unes que les autres, symphoniques, intimes, aimantes. Sébastien Martel est dans l'équipe. Pour le son, c'est une envergure sublime gravée entre NewYork et Londres, Paris et le Tarn et Garonne...

Sublime.

Simon Dalmais 2011 « The songs remain » label : bee pop
www.beepop.fr
www.myspace.com/simondalmais

échelle de richter : 8,6
support cd
après 5 écoutes

quand on aime : sebastien tellier, elliott smith....









Multi-média/interview ICI

Aucun commentaire: