samedi 21 mai 2011

Hills






C'est du lourd, bouillant, vertigineux. Le jerk torride aux allures de hard est un fracassant mélange de Black Mountain et d'Acid Mothers Temple.
Le psychédélisme des scandinaves rappelle aussi le délire endiablé d'Elf Power lorsque leurs voyages ("winter is coming" 2001) allait fouiner du côté du Velvet.
Le tempo plombé de « rise again » puise sa force dans la queue d'une comète. Absolument 70's. Tandis que « bring me sand » louche sur « venus in fur », « claras vaggvisa » souffle mollement des vapeurs de « More ». Légère trêve avant l'explosion cosmique de « the vessel ».. quatrième piste de « Master sleeps » et déjà on a très très chaud.


Les voix sont rares et complètement englouties par la force des rythmiques, dissoutes par l'acidité des riffs, sans pour autant que les mélodies soient disloquées.

Une belle grosse tranche de transe de rock camé prog-kraut qui remet les choses en place.

Hills 2011 « Master sleeps » label : transubstans
www.transubstans.com


échelle de richter : 6,9

support cd

après 3 écoutes


quand on aime : acid mothers temple; more; elf power; the velvet underground; black mountain

Aucun commentaire: