mercredi 5 janvier 2011

Les années 2000 : 50 albums






























Faire un bilan sur une année reste un exercice assez difficile mais avec la largesse de pouvoir être évasif voire excessif (je dis ça pour me rassurer). Une règle de trois offrirait le loisir de choisir 500 albums pour une décennie.
Profitant de l'élan de la synthèse 2010, je propose ici les 50 albums qui ont marqués mes écoutes 2000/2009 et laissé des traces indélébiles à coup sûr.
Autant le recul sur un an risque de se modifier avec le temps, autant sur une décennie, l'aveu reste plus ferme, bétonné. Après le best 2010, le best de la décennie qui la précède, comme un cv musical en tant que témoin émotif, pour me dévoiler un peu plus, toujours dans le désordre, 10 ans de musique:


Alain Bashung « l'imprudence » 2002 : à coup sûr au dessus de tout (avec l'album Remué de Dominique A en 1999, et Melody Nelson 1969... ma trilogie infernale) quelques semaines de dépression en cadeau.
Goldfrapp « felt mountain » 2000 : énorme album, le seul du groupe que j'écoute d'ailleurs.
P J Harvey « white chalk » 2007 : j'ai des frissons rien qu'à regarder la pochette et à écrire ces mots.
Esmerine « if only a sweet surrender to the nights to come be true » 2001 : l'album musique contemporaine par excellence, des membres du collectif de Constellation chez Resonnant records maintenant disparu.
Smog « rain on lens » : parce qu'il faut en choisir un et que c'est celui qui revient le plus souvent sur ma platine.


The Notwist « neon golden » 2002 : l'objet parfait, l'œuvre d'art.
Arab Starp « the red thread » 2001 : sommet de noirceur.
Low « trust » 2002 : sommet de mélancolie.
A Silver Mont Zion « born into trouble as the sparksfly upward » : 2001 sommet ambiant avant que les chœurs tralala ne viennent saturer les albums qui suivirent.
Manic Street Preachers « know your enemy » 2001:


Cat Power « you are free » 2003
Migala « asi duelle un verano » 1999/2002 : 99 mais réédition 2002 et c'est vraiment mon préféré du groupe avec encore des chants, découverte d'Acuarela discos, un monde entier se cache à travers ces plages dévastatrices.
Grandaddy « the sophtware slump » 2000 : la bible alcoolico-acoustique-grunge-Lo-Fi.
Blonde Redhead « misery is a butterfly » 2004 : changement radical pour ce groupe punk et aussi annonciateur de Penny Sparkle, sorte d'aboutissement que 'on connait (transition parfaite avec le top 2010).
Marc Morvan & Ben Jarry « udolpho » 2009
David Sylvian « blemish » 2003
Encre « encre » 2001: étape musicale inoubliable dans le word spoken, slam, rap, hyper moderne de chez nous...choix difficile entre L'Ocelle Mare ou Thousand and Bramier.
The New Year « the end is near » 2004
Melpo Mene « bring the lions out » 2008
Sparklehorse « it's a wonderful world » 2001



Herman Düne « turn off the light » 2000 : découverte du groupe, disque Lo-Fi collossale jamais égalé.
The Czars « the ugly people / the beautiful people » 2001
Bright Eyes « fevers and mirrors » 2000 : jamais égalé non plus, œuvre écorchée, voix fragile, émotions à fleur de peau, totalement méconnu à l'époque, il faut écouter « Ariette » et pleurer.
Hood « cold house » 2001 : le trouble est absolu.
The Experimental Pop Band « the tracksuit trilogy » 2001: énorme condensé proche du Velvet.


Max Richter « the blue notebooks » 2004 : énorme révélation néo-classique.
Nacho Vegas « actos inexplicables » 2001
Colleen « everyone alive wants answers » 2003 : découverte de grands frissons.
Laura Veirs « carbon glacier » 2004 : ce disque peut représenter à lui seul toutes les filles qui folkent depuis quelques années.
Rachel's « system/layer » 2003



The Divine Comedy « regeneration » 2001 : le titre est bien approprié, leur meilleur disque.
TV On The Radio « desperate youth, blood thristy babes » 2004
Andrew Bird « weather systems » 2003
Faultline « your love means everything » 2002 : réellement le plus beau disque électro, avec Michael Stippe et Martin (coldplay) et un éclectisme total.
Musée Mécanique « hold this ghost » 2009
Buck 65 « talkin' honky blues » 2003
Superqueens « cheap shots » 2004: gros disque rap quoiqu'on en dise, c'est Pressure Drop « elusive » en 1997 qui rapporta de la même façon tous mes suffrages..
Bonnie « Prine » Billy « the letting go » 2006: parce que là aussi il faut en choisir un et que les 4 premières pistes valent à elles seules tout le disque. Grosse production rejetée par les critiques, moi j'adore.
Giant Sand « chore of enchantment » 2000 : meilleur album dans le genre, étendard de toute l'arborescence Calexico/Amor Belhom duo/Lilium. Disque de chevet.
Fourtet « pause » 2001
Birch Book « a hand fall vol III» 2009
CoH « strings » 2008
Nick Grey & the Random Orchestra « spin vows under arch » 2008
Susumu Yokota « symbol » 2005
Aphex Twin « 26 mixes for cash » 2003
L'altra « in the afternoon » 2002
Syd Matters « a whisper and a sigh » 2003
Sebastien Schuller « happiness » 2005
Song:Ohia « ghost tropic » 2000
Deaf Center « pale ravine » 2005

Grand vainqueur, année 2001.






































Quelques boss impossibles à caser:
Peter Gabriel « up » 2002
Radiohead « kidA/Amnesia » 2000
Neil Young « silver & gold » 2001
Tom Waits « alice/money » 2002
Leonard Cohen « ten new songs"2001






9 commentaires:

Blake a dit…

salut Charlu : impressionnante, ta plongée musicale pointue dans la décennie passée : très content d'y retrouver le 1er Goldfrapp (leur Seventh Tree de 2008 est pas mal mais pas à leur niveau de 2000), le Andrew Bird (c'est un pur bijou, suis d'accord !), Grandaddy, The Notwist, Cat Power, David Sylvian, Giant Sand ou Musée Mécanique.. et tant d'autres que je ne connais guère (Bright Eyes, Faultline entre autres).

Je me permettrais d'y rajouter personnellement :
Beth Gibbons & Rustin Man "Out of Season"(2002), Thom Yorke "The Eraser" (2006), Air pour la BO. de Virgin Suicides (2000), le suédois Loney Dear "Dear John", mon album chouchou de 2009 (électro-folk-pop lo-fi sublime). Dans le genre demoiselles du nord : Stina Nordenstam "The World Is Saved" (2004), Anna Ternheim "Leaving on a Monday" (209) et Emiliana Torrini "Me & Armini" en 2008. et aussi le dernier somptueux Portishead "Third" (2008), le premier MGMT (2008), Fever Ray (2009) et le "Queen of Denmark" de John Grant qui a bien failli être mon numéro uno de cette année !
Et en trichant un peu d'un an, "The Soft Bulletin" de 1999 des Flaming Lips" ... et un "Kings of Convenience" au hasard. Bon, j'arrête là, après tout, c'est ton bilan, pas le mien !
See you very soon ;-)

Blake a dit…

... et j'allais oublier ma p'tite Keren Ann avec son LP épuré de 2007 et mon Thin White Duke préféré avec "Heathen" en 2002, le dernier bel album signé Bowie à ce jour, (à mon goût)...
Allez, cette fois, c'est sûr, je m'en vais :-)

Anonyme a dit…

Hello c'est Francky01 !

Une plongée au cœur des années 00', passionnant! Pas mal de disques que j'aime voir que j'adore :

_ "L'Imprudence" Bashung : énorme, le disque qui a inspiré Dominique A avec celui qu'il a fait l'année d'après je crois. Un chef d'oeuvre du niveau de "L'histoire de Melody Nelson", "L'homme à la tête de chou" ou les meilleurs Ferré !!!
_ P J Harvey "white chalk" : élégiaque et somptueux !!
_ The Notwist "neon golden" :je préfère "The Devil, You + Me"!!
_ Cat Power "you are free" : un de mes 10 disques des 00' préférés !!
_ Grandaddy "the sophtware slump": Le "OK Computer" de ce groupe !!
_ Sparklehorse "it's a wonderful world" : Un autre de mes 10 préférés !
_ TV On The Radio "desperate youth, blood thristy babes" : malgré un 1er essai parfait, je préfère "Dear Science" !!
_ Andrew Bird "weather systems" : Un immense songwriter, un des plus intéressant actuellement !!
_ Buck 65 "talkin' honky blues": c'est le hip hop que j'aime, mutant, bues moderne, du Johnny Cash électronique !!
_ Bonnie Prine Billy "the letting go" : ça fait plaisir,je ne suis pas le seul à l'aimer !!

Mais pour moi, si je devais résumer les années 00' :

Le meilleur et loin devant "Kid A" de Radiohead.
Mais aussi :
_ "Funeral" Arcade Fire
_ "Des Visages Des Figures" Noir Desir
_ "Are the dark horse" The Besnards Lakes
_ "Bleu Pétrole" Bashung (et "L'Imprudence").
_ "La maison de mon rêve" CocoRosie
_ "It’s A Wonderful Life" Sparklehorse
- "Songs In A&E" Spiritualized
_ "Elephant" The White Stripes
_ "A Ghost Is Born" Wilco
_ "Drums and Guns " Low
_ "You Are Free " Cat Power
_ "North Star Deserter" Vic Chesnutt
_ "Hail To The Thief" Radiohead
_ "Dear Science" TV On The Radio
_ "Fall Heads Roll" The Fall
_ " Fever Ray" Fever Ray
_ "Fleet Foxes" Fleet Foxes
_ "Elephant eye lash" Why?
_ "I See a Darkness" Bonnie Prince Billy (bon comme Blake je triche d'à peine un an)..

Voilà et à + +

charlu a dit…

Kid A a quand même inoguré les années 00..un symbol, s'il fallait proposer 10 albums de tous les temps il y serait.
ça fait plaisir cette réactivité poussée..
Blake: génuial d'entendre parler d'Anna Terheim..je l'adore, surtout ses 2 premiers, elle fait la transition parfaite entre une Dido planétaire et les autres moi visibles. Flaming Lips était dans la liste, mais je me suis fixé 50 (et aussi parce 99, mais Kid A c'est 99?? j'ai considéré un double avec Amnesia de 2001..ça fait une moyenne)..sûr qu'un top 100 y'aurait pas mal de vos albums rajoutés.. tout comme King of Conveniensce d'ailleurs. Stina, trop difficile de choisir, tout est bon, égal mais un poil en dessous des 50. Beth Gibbons, "mysteries" tue tout l'album, inégal à cause de ce chef d'oeuvre de morceau....very very soon.

Francky : Vic Chesnutt et Spiritualized faisait aussi parti de mes 100.. j'ai d'ailleurs procédé par élimination pour arrivé à 50..c'est deux là ont laissé leur place. Cocorosie aussi mais mais j'ai un gros défaut, je fuis les buzz et l'unanimité médiatique..une de mes tares.. mais j'aime beaucoup ce disque. D'ailleurs Bonnie Prince Billy m'a tout de suite émerveillé à contre courant des médias qui le trouvé trop arrangé, c'est un de ses plus beau avec "i see a darkness" (avant 2000).
"The devil you + me" m'a beaucoup déçu, je reste très très accroc à Neon Golden (oui je sais buzz médiatique, mais aussi histoire du rock.. surtout..je peux pas faire autrement).
J'ai zappé des trucs comme Dandy Wharols et la banane, une bombe que j'ai vu en concert au Bataclan.. john mattias avec "smalltown"... soon aussi.
Vous ètes des cadors les p'tits gars..ça vous dirait de monter une boutique .. disquaire/pub/librairie/galerie/show case...
Je vous embrasse
Charlu

Yann Miiaam a dit…

Belle plongé dans la décennie que ce Top 50.
Ravis d'y retrouver The Notwist, même si moi aussi j'aurais plutôt choisi The Devil you+me (cela s'explique sans doute par le fait que c'est par celui-ci que j'ai découvert le groupe). Pareil pour Migala, que j'ai découvert par l'intermédiaire de leur superbe side project Fantaisy Bar.

Letting Go, de mister Bonnie est aussi l'un de mes disques de chevet. De même pour le Carbon Glacier de Laura Veirs
Cat Power : You Are Free ou The Greatest, mon cœur balance.
Encre, un superbe groupe tout comme le nouveau projet de Yann Tambour "Thee Sranted Horses" dont j'attends avec impatience le prochain album à venir sur Talitre.

C'est vrai que tout ça donne envie de s'y coller et de rajouter ses disques fétiches :
- Le diptyque Rejoicing in the Hands et Nino Rojo de Devendra.
- La Maison de mon rêve de Cocorosie du coup.
- Michel de Mathieu Boogaerts
- Funeral d'Arcade Fire
- Tout comme Blake le premier MGMT
- To Find Me Gone de Vetiver
- Illinois de Sufjan Stevens
Mais encore Night Falls Over Kortedala de Jens Lekman, un album de François & The Atlas Mountain, le premier de le Loup, Fleet Foxes et Sleeping States.

Puis je m'arrête là, même s'il y en a bien d'autre...

Ah si quand même le somptueux Bluffer's Guide To The Flight Deck de Flotation Toy Warning


Au plaisir de lire les prochaines chroniques de Charlu.

http://boomboomerang.blogspot.com

charlu a dit…

Bienvenue dans ces pages Yann, heureux de partager tes avis musicaux. Je viens d'aller voir ton site, nous avons pas mal de point commun.
Tu sais quoi, j'ai complètement zappé Flotation toy warning...la boulette. J'ai adoré ce disque en 2004 !! merci pour ca rappel, ce rattrapage..il est dans les 50 c'est sur..dans les 51 donc.
D'ailleurs je m'aperçois que j'ai pas pioché dans Talitres.. "François, Stra Like Fleas.. SWELL (ah la la zut il faut aussi que j'ajoute BE MY WEAPON).. et surtout Clogs....tiens un top labels français pour compléter... arbouse, monopsome, herzfeld, collectif effervescence....
Tu as l'air très branché Talitres.
Devendra Banhart était dans les 100, mais son premier chez Young god record..le début de tout et l'amorce du revival folk depuis.
Jens Lekman .. très bon choix, excellent disc rétro original...essaye Findlay Brown 2010 si tu as l'occas.
"Letting go" .. "you are free".. des monuments qui réunissent pas mal de monde.. un point de rencontre universel.
Bien à toi

à bientot, merci pour ce partage.
cHARLU

Yann Miiaam a dit…

Content de voir Flotation Toy Warning inclure ton top 5(1) ! Pour info ils vont enfin nous sortir du nouveau. Normalement chez Talitres qui devrait éditer tout cela sur plusieurs 45T avant d'en faire un coffret collector.
Je me met à Findlay Brown au plus vite !

Au passage, un petit lien (tu es peut-être passé à coté) sur la nuit spécial Pop Moderne diffusée sur France Musiques à l'occasion des 20 ans de Magic :

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/ev/fiche.php?eve_id=275000225

Un ami de puzzledoyster ;-)) a dit…

Hello Charlu,
J'aime que l'on cite Kid A devant OK Computer. Et aussi que l'on conscre un billet au premier album de King Crimson. Je suis loin d'être déjà à ces groupes, ayant décidé de suivre l'alphabet, toutefois je me permets de t'indiquer les balbutiements d'un site que j'ai lancé au début de cette année, et qui contient aussi les albums significatifs de Dominique A. :-)
Cordialement,

Christophe a dit…

Hello Charlu,
J'aime que l'on cite Kid A et non pas OK Computer. Et aussi que l'on consacre un billet au premier album de King Crimson. Je suis loin d'être déjà à ces groupes, ayant décidé de suivre l'alphabet, toutefois je me permets de porter à ta connaissance les balbutiements d'un site que j'ai lancé au début de cette année, et qui contient aussi, et donc dès à présent, les albums significatifs de Dominique A. :-)
Cordialement,