mercredi 22 septembre 2010

Bastien Lallemant






Puisque nous sommes sur le terrain des émotions hexagonales non dites, j'ai dans l'idée de vous présenter Bastien Lallemant, autre préférence française muette depuis 2003 avec « les premiers instants », irréversiblement confirmée avec « Le verger » sorti cette année ni trop tôt, ni trop tard. Si « Les premiers instants » flottait entre Dominique A et Brassens, « Le verger » lui nage dans les eaux plus étroites de Dominique A et Bertrand Belin justement, voire une fusion entre Da Silva et Thierry Stremler. Ceci dit, les textes sont là, le concept, le phrasé musical, le jazz, le fado,le rock, le folk, le country, la chanson française, l'ambiance et la composition. Avons nous déjà entendu un quelconque plébiscite de Bastien Lallemant, JP Nataf, Bertrand Belin, Vincent Baguian, Fabien Martin, Dominique A …. hein ?? mais nan, je l'ai pas cité, c'est un lapsus.
Bastien Lallemant " les premiers instants" 2003; "les érotiques" 2004; "le verger" 2010
label (sauf "le verger") : tôt ou tard.

2 commentaires:

Marcozeblog a dit…

Oui, c'est un bon disque joliment réalisé. Moi, je pense à Gainsbourg et Dominique A en l'écoutant. Bien à toi. Marco.

charlu a dit…

Merci marco (désolé, je viens juste de lire ton commentaire).
Bienvenu ici, je vais illico visiter ZE BLOG.

à bientot

Charlu