samedi 23 novembre 2019

REM monster



Quel album culmine dans les 90's ?? sans conteste « Monster » de REM, et le beau monstre orange revient trancher le gris de son bleu puissant, gonflé à bloc.

Il fallait bien venir bousculer « Everybody hurts » et « Losing my religion » dithyrambiques, même si « Bang and blame » y ressemble un peu quand même. Braquer, secouer la planète.
« New Adventures in Hi-Fi » sera la suite.
En attendant, nous sommes en 1994 et le monde frissonne sous le masque vorace du monstre d'REM. Un matin d'urgence, c'est sûr un jour, « I took your name » réveillera la planète, hurlé à travers un mégaphone céleste géant.

A part ça ?? « Let me in » est un sommet poignant, bien au delà de l'idée d'effleurer le fantôme de Kurt Cobain.
Les remixes sont excellents, les bonus importants et les lives intéressants. En coffret 6CD, boîtier 2CD ou vinyle original.. « Monster » de REM, le meilleur album 90's est de retour.

REM 1994 /2019 « Monster » label : warner

 


10 commentaires:

  1. Je n'ai que la version originale et j'ai tellement été marquée par les 2 précédents que je le connais plutôt mal...
    Encore une réédition de ouf ! 😉

    RépondreSupprimer
  2. Yes, tu vas voir, les remix sont vraiment top. Une belle boite :)

    RépondreSupprimer
  3. Hé ben pour moi REM c'est un groupe des 80's.
    J'avais flashé sur Chronic Town, mais je sais pas si t'étais né à l'époque Cha, et je me suis arrêté à Life's Rich Pageant.
    Après ça je n'ai retenu d'eux que deux morceaux, Man On The Moon bien sûr, et Kenneth qui ouvre le bal de ce Monster que je ne pense pas avoir écouté en entier.
    Tu m'auras pas avec ton meilleur disque des 90's.

    RépondreSupprimer
  4. Pas envie de paraphraser Everett (j'ai enlevé le L' que j'avais mis devant, c'était rigolo, j'ai hésité, et j'ai enlevé)
    Je ne l'avais pas, sauf ton insistance je pense que je l'aurai zappé, tellement peu proposé quand on n'est pas amateur forcené du groupe.
    Alors j'ai écouté.
    Quand même, 1994: Jeff Buckley, Portishead, Lambchop, High Llamas voilà pour mes chouchou de l'époque même si découvert plus tard certains.
    Hein? Pas rock?
    Tu as la bande Oasis ou Blur (Girls & Boy, To the end) pas dégueu...
    Hein?
    Du coup j'ai fait une petite promenade 1994, Récemment j'avais bien aimé la BETTY de Helmet mais surtout Nine Inch Nails et son The Downward Spiral (me souviens plus si c'est la reprise de Cash ou autre)
    Bon, faut que je me secoue j'ai ma petite chronique qui attend...

    RépondreSupprimer
  5. découvert grâce à Decaunes Nulles part ailleurs époque "Out of Time" évidemment. a part "Green", j'ai que très légèrement écouter les disques avant, ouaih parce que je suis pas un branleur moi.
    Par contre.. après, total accroc. Sur scène c'est énorme.

    Je boudais les 80's avant de me rendre compte que les 90's c'est peut être pire :o
    Ouaih, pas mal ces disques 94..bien, mais pas de là à te dilater la rondelle.. je parle de la mienne. Nine Inch.. ouarrff, moi ça passe pas du tout.

    Eh en plus, même sur les plages, z'ont pas des masses de groupes les states nan ?? :o :))))

    RépondreSupprimer
  6. Comment ça les 90s c'est pire!!!??? Mais non malheureux !!!😄
    Une décennie on ne peut plus foisonnante, pour REM et pour les autres 😉

    RépondreSupprimer
  7. Ben moi (et quelques autres) c'est Uncle Phil, Garnier bien sûr, qui m'a fait découvrir REM.
    On n'était pas bien nombreux à avoir acheté Chronic Town à sa sortie, si je me souviens bien.
    Ca a bien changé par la suite ...
    Dev le L devant c'est un copyright Charlu mais à mon avis tu lui demandes gentiment et il t'autorise à l'utiliser.
    94 ? Mellow Gold, Crooked Rain Crooked Rain et surtout surtout le Graal : American Recordings, premier de la série.
    Non mais !

    RépondreSupprimer
  8. Oups dsl Chris.. mon bilan à moi me plait pas trop ;D
    Bon, Cash, là d'accord, mais c'est pas une "nouveau", un truc qui brandit les 90's comme Beck d'ailleurs. Perso c'est vers 97 que ça a commencé à me titiller, avec les label indépendant qui ont pris un plus de visibilité sur l'"international".
    Moi je dirai les 90's c'est Dominique a AH AH AHHHH :s

    ah oui, pour aimer REM 80's, faut avoir qq m^me de la teillbou dans le calendar :o :)))))

    RépondreSupprimer