mercredi 26 juin 2019

The Claypool Lennon Delirium 2019



Vais la jouer un peu easy, mais bon, ça pète aux yeux violemment et je prends mon pied ardemment, on dirait du Scarabée en pleine crise prog à la Crimsom Vroom.

Je suis toujours autant attiré par la folie musicale du duo sur ce deuxième album tonitruant, la voix madeleine, la basse phénoménale, le psychédélisme propre et fabuleux. Ils s'en battent des tendances et des tiquettes, ils s'éclatent, ils sont libres et continuent de conter leurs fantastiques fables pop rock Magical Mystery South of Reality.

The Claypool Lennon Delirium 2019 « South of Reality » label : ATO records


18 commentaires:

Everett W. Gilles a dit…

Yo
Où les mecs te connaissent où je comprends plus rien tellement ce truc est fait pour toi.
Et normalement je devrais te chauffer mais j'y arrive pas, je trouve ça très bien.
Ah si, heureusement que Babyface n'a pas de fils, ça serait pas la même !

Everett W. Gilles a dit…

Merde, pas d'accent à ou. C'est la Superbock qui me trouble.

TonTonMusik a dit…

Quel drôle (étrange) disque ... j'ai l'impression à avoir à faire à des revenants ! Je vais en écouter de plus, merci.

charlu a dit…

Ouaih exactement, pil dans ma came. Puis j'ai l'impression aussi que tu as fait exprès de faire une faute juste pour le foutre superbock ds la face :)))) En parlant de face, James McCartney sort des albums absolument insipides :o
Dommage pour la chauffe, j'avais pleins de bastos pour riposter.. genre le concert de Mike Love ce soir :f

charlu a dit…

Trop troublant sa voix Tonton, clonée

DevantF a dit…

C'est pas très bien venir te relancer jusqu'en ton antre, mais j'ai pensé à toi à propos de ce Seth Swirsky ane trouvant sur WIKI "Goldmine Magazine called Circles and Squares a “tour-de-force that’s not to be missed," comparing it to Paul McCartney's 1970's solo debut, McCartney."
C'est d'autant plus malhonnête que ce n'est pas cet album que j'ai mis en partage :-) mais un autre davantage plus proche de... Hum ... High Llamas?

charlu a dit…

Oui je viens de voir ton billet... je connais bien High Llamas.. me souviens plus de l'effet .. macca ou pas ?? faut que je réécoute. Par contre faut que je relise tout tranquillos..ouaih parce que j'avais une vanne sur Seth, genre tu kiffes Ringo toi ... mais bon, Ringo, pas le Starr, c'est une vanne sur le physique.. et faut que je prenne mon temps.. en plus de des 40 dgr je suis charged en planning :o

Chris a dit…

High Llamas c'est plutôt Beach Boys Charlu ! 😉
J'aime bien Sean Lennon en général...😊

DevantF a dit…

Haaargh... Traîtresse!! Ne l'écoute pas, ne lis pas... Ho! Charlu! Un Pélican mal garé dans la rue, c'est le tien?

RanxZeVox a dit…

Quelle bonne idée que de mettre un coup de lumière sur le fiston à Yoko ! En voila un dont le parcours est à suivre de près, ses premiers albums solo étaient un peu hésitants, mais depuis The ghost of a saber tooth tiger le niveau est sacrément monté. Et puis ce goût pour les clips érotico-fantastico-kitsch, ça me parle.
J'ai tendance à préférer quand il avait sa copine Charlotte Kemp Muhl à la basse, pas seulement pour sa manie de porter des jupes terriblement courtes, mais c'était mieux équilibré qu'avec le mec de Primus (ils ont un peu tendance à se marcher sur les arpions). Bon, je chipote, c'est quand même très bien leur Delirium et si rare qu'on serait bien con de s'en priver.
Et en plus, de son côté l'adorable Charlotte a fondé UNI qui est tout aussi barré et intéressant, donc c'est gagnant, gagnant.

charlu a dit…

Chris, ça doit être pour ça que c'est passé sans me bousculer une gonade :D pourtant j'en ai qquns de stockés..des Lhamas.

charlu a dit…

Eh le Toine..suis en surchauffe..pas compris le pélican :o
Par contre j'ai le you tube de Llamas 96... les BB à Londres ?? ;D

charlu a dit…

Hugo, effectivement les albums Sean son vraiment fadasses, commme les James Mcca. The Ghost.. m'en souviens plus que les Llamas.. gros gros démarrage pour le rejeton et le côté erotico-fantastico-kitsch colle exactement à la voix Yoko que tu montres.
De toute façon j'adore les collaborations, les déclics, les muses et les inspirations.
Les Deliriums concrétisent de ouf

charlu a dit…

tiens Hug, en parlant de Erotico-F-K .. il faut que j'aille voir si tu as déjà parlé des Acid Mothers Temples..
Et au fait, tu les vends dans quel endroit tes skeuds ?? dsl, j'ai surement loupé qq épisodes :o

DevantF a dit…

Le pélican mal garé? J'imaginais ça suffisamment intrigant pour te détourner de l'allusion des BB...
Un titre comme "Watercolor Day - Summer In Her Hair" forcément, t'es plus à Londres.
P'tain, Ringo, tu as whouaa ha ha ha raison
Je me souviens encore de
"Ringo Willy Cat - Qui est ce grand corbeau noir"
https://www.youtube.com/watch?v=XVf0tfHVt7k
On savait faire des reprises à l'époque ... Hop partage
(et ces moments de "Air Guitar"!!)

RanxZeVox a dit…

Non, jamais parlé des Acid Mothers Temples, ce que j'en avais entendu m'avait tellement fait penser à Hawkwind que j'avais ressorti Space Ritual ))))
T'as raison les Delirium concrétisent, c'est massif leur truc. A côté d'eux The Ghost...sonne bricolo, ça tient moins la route sur la durée d'un album (qu'ils font trop long dans tous les cas de figure, va falloir ajuster ça), mais bon, Midnight sun était bien cool et sexy.
Je vends aux puces, j'ai un stand éclectique sur lequel les clients réclament toujours à peu près pareil. Et ça m'énerrrrrve ))))

charlu a dit…

Tiens air guitar..ou plutot air bass en mode gaucher..ça doit être un gros challenge.

charlu a dit…

J'ai eu une grosse période Constellation Rec et la branche Alien8recordings. Du coup les Acids et tte leurs discographies avec les pochettes aux allusions historiques, avec un côté érotique que j'adore, comme qq trucs des 70 et 80's. Je sais je vais aller très loin, mais mon paternel avait la collection complète des "Orgue Hammond". disques cheloux en mode calendrier pour la cover. Du coup les disques de soul funk des années après me parlaient beaucoup.
St Ouen ??