mardi 25 juin 2019

Jamie Cullum 2019



Chanter le mercure qui se dilate, dehors les mêmes Celsius qu'à l'intérieur de nos organismes, à moins que Jamie ne pousse un peu plus haut le curseur de l'étuve tout en maîtrisant la clim.
Nos cellules vont fondre, se fondre dans l'espace, s'éparpiller, le soleil au plus haut exactement avant de redescendre à son rythme, hurle et souffle à son rythme.

Jamie Cullum 2019 « Taller » label ; islands

4 commentaires:

Chris a dit…

Je crois bien que je l'ai jamais écouté lui...c'est un pianiste de jazz, non ?

TonTonMusik a dit…

Et bien je l'avais chopé l'autre jour, je suis toujours aussi FAN. Excellent ce p'tit gars.

charlu a dit…

Yes Chris, p'tit gars britannique hyper cool. Moi aussi Tonton, j'essaye de le suivre depuis ses débuts.

DevantF a dit…

Hey les ceux qui passent par là...
https://www.youtube.com/watch?v=FFT4hvSMbYY
Sa version mix de New York, obligé de la piquer via Youtube, car pas trouvé... (pas cherché depuis ceci dit)