mardi 2 avril 2019

Methyl Ethel 2019



Troublant, toxique et dansant. Synthétique, chimique et contagieux.
Tragique et aérien.

A chaque intro dubitatif, pourtant chaque chanson m'a mis la main dessus, gardant l'haleine, de plus en plus convaincu et plus encore sur le sommet « Trip the mains » puis « Scream whole ». Envoûtant "Post-blue".

Dandy, arty, sombre et festif. Voix androgyne, basse sublime, efficacité incontestable. J'ai lu quelque part la comparaison avec MGMT/Tame Impala.. je comprends tout à fait. Happer et conquis, « Triage » tourne et tourne encore.
Enivrant.

Methyl Ethel 2019 « Triage » label : dot dash / remote control

4 commentaires:

TonTonMusik a dit…

A l'aveugle je n'aurais pas parié sur un gars ... les extraits sont pas mal du tout.

RanxZeVox a dit…

Cette fois c'est clair, les années 80 sont de retour.

charlu a dit…

Moi non plus Tonton, j'ai même eu du mal à plonger.. mais une fois dans l'eau c'est top ;D

charlu a dit…

Z'arrètent pas de revenir les 80's. Déjà avec les Strokes en 2001... c'est récurent le retour 80's.