vendredi 7 décembre 2018

Ensemble O : Elpmas/Moondog




C'est un peu le même principe, l'idée folle comme pour Fauré de faire revivre Moondog. Si Gabriel avait ses poètes, l'Ensemble O propose un livre d'art pour revisiter « Elpmas » 1992.
Vaste challenge d'idées fertiles à travers le contemporain des cordes, des marimbas, tribal et classique.. écouter observer pour imaginer créer en pensant à des mariages de textures.

C'est un opéra intime néo classique, une muse qui conjugue et développe des contrastes comme des octaves, des lumières comme des silences, de l'impressionnisme neuf comme chaque note nouvelle qui donne le ton, le dialecte, le rythme et la nuance.


En 1992, Louis Thomas Hardin découvre la possibilité de produire sa musique à l'aide d'ordinateurs. Aidé par Andi Toma des Mouse on Mars, il va utiliser ce pont artistique pour créer "Elpmas", le palindrome de Sample. Il a alors 76 ans, et découvre cet outil sans pour autant renier sa politique artistique, on le surnome aussi The Bridge. Tribal, moderne et contemporain, l'Ensemble O prend à eux ce grand travail de fanfare vocale cosmique qui avait à l'époque superposé à l'aide des boucles 144 voix.C'est sans machines cette fois-ci, avec de vrais instruments.
« Cosmic Meditation » est une voile stratosphérique intime de 25 min, recroquevillée au fin fond d'une nef à orgue, hypnotique, final en apothéose.


Chacun peut prendre Moondog à lui,  cet architecte sonore tridimensionnel, se laisser prendre par l'imagination d'un tableau sous l'influence de son travail. Ensemble O en propose une version, toiles et sons, un bel et précieux objet.



Ensemble O 2018 "Elpmas" label : ici d'ailleurs

6 commentaires:

Chris a dit…

J'ai découvert quelques titres de Moondog récemment...pis j'aimais bien Mouse On Mars...pis c'est chez Ici D'ailleurs qui ouvre une boutique vinyle à Nancy ( chouette !)...bref...😉

charlu a dit…

Mais oui ils sont Nancéiens .. cool de rencontrer ces gens là.. me souviens d'Arbouse Recordings à Rodez.

J'ai découvert ce disque avant l'original .. c'est génial Moondog

Devant Hantoss a dit…

Ha ouiaaaai
J'étais en train de plonger dans du monstrueux oeuvre Wagner/Tetralogie (j'y reviendrai, je sais pas encore comment) et je voulais changer de registre, je connais un peu le Moondog mais ta présentation et même la date de l'original - car c'est l'original dans la drop, hein? - 1992 m'intriguait, "mes" Moodog datent des années 50, je pensais à une erreur.
Mais non, dans les années 90 il continue le monsieur.
J'avoue. Dès la première note. C'est minime et c'est de suite prenant. D’abord surpris, agréablement. Puis fasciné et enfin à l'écoute.
EN fait c'est plutôt incroyable le premier titre.
Le deuxième davantage hors du temps.
J'ai mis 10 minutes à écrire ce commentaire, j'écoute puis je stoppe le titre, puis j'écris...
Rare, un léger silence au milieu du titre.
C'est tellement inattendu que tu as tendance à attendre le titre suivant comme une nouvelle histoire des 1001 nuits. Tu écarquilles les oreilles pour ne rien louper.

charlu a dit…

Yes c'est l'original. Il faut que je prenne le temps d'encoder le double vinyl.. l'objet est vraiment merveilleux, mais introuvable sur la toile ;D
C'est intriguant le travail inversé, eux vers les instruments comme Moondog vers les ordis à l'époque.

Moi Moondog, c'est assez bordélique dans mes rangements, beaucoup de gravés de bibli, ils aiment bien cet artiste les bibli.

Devant Hantoss a dit…

Je t'ai mis du Fauré en commentaire dans ton post précédent, tente tu me diras si ça te plombe ou bien si au contraire...

charlu a dit…

Oui, merci, je viens d'aller voir.. y'a rien de trop plombé pour moi en général.. c'est souvent signe de beauté