mardi 14 août 2012

Norah Jones



C’est bien fait pour moi, à force de cultiver quelques préjugés sur le plaisir d’écouter certains artistes, je finis par passer à côté de grandes artistes et surtout de très bons disques. « Rome », à coup sûr l’album que j’ai le plus écouté en 2011 (et 2012), m’avais pourtant alerté quant à l’envergure de Norah Jones. Une compilation de duo de très belle facture dénichée sur le promontoire d’une bibliothèque et un beau billet de Toorsh, auront eut raison de mon cerveau borné. Je me suis rué.

« Little broken hearts » de Norah Jones est un easy disque monstrueusement bon. Mon préjugé de départ ? Ses albums jazzy hyper sucrés d’avant me faisaient ni chaud ni froid. Rien, malgré le talent indéniable. Et puis je me disais c’est la fille de .. classique. Ici, le talent technique supérieur de l’artiste offre une facilité déconcertante pour interpréter des mélodies simples et poignantes. Un travail de haute qualité, une maîtrise imparable pour incarner la pop prise en main par Danger Mouse, une fois de plus (« Rome »). Son toucher à lui, se devine dès la première note, un peu comme les productions de Jeff Lyne, Daniel Lanois ou T.Bone Burnett… Cette « conversion » pop lui va à ravir et sa nouvelle image plus excitante. Une rencontre parfaite, un disque, et c’est assez rare, que l’on peut passer en boucle à n’importe quel moment de la journée, n’importe où.

Tout est en écoute ici : http://www2.norahjones.com/ , même si je suis sûr être le seul à ne pas l’avoir écouté… ça m’apprendra.
Norah Jones 2012 "..Little broken hearts" label : blue note
Echelle de richter : 9
Support mp3
Après 10 écoutes

Oh, allez, juste un en sus, ma préférée..facile à la gratte, pour l'accompagner..et pour me faire pardonner:



7 commentaires:

Pascal Georges a dit…

Bon, je fais un petit tour de comm's sur les blogs des copains et je viens te visiter sur N Jones.
Moi aussi, bof, bof et rebof...
La médiatisation à outrage, ce coté détaché, etc..;
Puis, forcément j'en ai joué, car quand tu fais du piano bar avec une chanteuse, éviter Norah Jones, c'est passer pour un inculte auprès d'un public qui s'affirme du côté mélomanes, alors, de titres en titres, de repiquages en songbooks, d'albums en chansons, j'ai fini par apprécier l'artiste, à vraiment aimer la jouer, bien plus que l'écouter, puis il y a eu cette version renversante de "The nearness of you" et là je suis tombé sous le charme de ce minimalisme pianistique, de cette voix décalée du propos, comme le survolant...
Bref, pas indispensable, mais bien agréable tout de même...
En ces temps de disette musicale du côté des majors qui la mettent tout de même bien en tête de gondole, c'est déjà ça... ça rassure que de savoir qu'un public forcément nombreux est en tout cas capable d'écouter ce type de prod...
Une mini victoire, en soi.

Et...
Rien à voir, mais, j'aime beaucoup tes dernières prods picturales...
ça inspire et c'est inspiré.

à +
Pascal.

Toorsch a dit…

Salut l'ami, ravi que tu ai changé d'avis au sujet de cette artiste. Il est vrai que ses premiers albums étaient d'une indéniable qualité, mais franchement barbant. Ce disque est une petite merveille facile d'accés et puis Danger mouse est bourré de talent. a + biz

charlu a dit…

Eh Pax, la diet musicale c'est bon pour combler les lacunes, je me chope un paquet de rééditions, dont tout Miles, et puis tomber sur ce disk là que j'ai zappé volontairement, lui préférant un paquets de nouveautés.
Ceci dit, il y a un mystère autour des disques que l'on écoute très très souvent. Des trucs pas indispensables en général, et c'est peut être pour ça.. de l'easy qui coule tout seul avec une charpente du tonnerre.. et franchement tout ce que touche Danger Mouse devient génial. On est tous d'accords.
Bizz vous deux

Toorsch a dit…

Faut vraiment que tu écoute DangerDoom. C'est le disque de mouse et Mf Doom. Et tant que tu y es, récupère la fleurissante discographie de Mf Doom. c'est vraiment bon, du rap de qualité incroyable.

charlu a dit…

Yes T, j'ai du Danger Doom, chez Lex records.. vraiment bon, et c'est un frileux du rap qui te dit ça :D

Toorsch a dit…

Si tu es frileux de rap, je te conseil les Four Owls, c'est ma grosse claque du moment! http://toorsch.blogspot.fr/2012/08/the-four-owls-natures-greatest-history.html

C'est un collectif de bristol!

Toorsch a dit…

De quoi de réconcilier avec ce genre bien trop pollué par de "grands noms" sans talent!