lundi 6 août 2012

Carlos Paredes


Plus au nord, un autre Fado que celui chanté dans l’Alfama fait trembler les traditions. Les cordes de Carlos Paredes ont dessiné un autre pôle fadiste dans la ville de Coïmbra. Plus triste celui-là, le fado de Paredes est basé sur un figer picking rapide et romantique des guitares portugaises. En 2003, alors que le guitariste est encore vivant, une pléthore d’artistes compatriotes se sont penchés sur ses accords et composaient de superbes pièces hommages. Guitares, chants, électroniques, musique moderne, « Movimento perpétuos para Carlos Paredes » est un objet rare et précieux, le cœur de la world musique européenne.
Pas facile de trouver des documents sonores de Paredes, aussi, Drag city à eu l’idée troublante d’éditer les vinyles d’origine « Movimento perpétuo » et « Guitarra portuguesa ». Chez nous Il y a Dadi, outre-atlantique, c'est Basho ou Fahey… Juste au bout de l’Europe, sur les terres plissées des collines de la Beira litoral, Carlos Paredes a construit une identité culturelle émouvante, un jeu de guitare unique.

Carlos Paredes « Movimento perpétuos para Carlos Paredes » 2003 label : universal
www.carlosparedes.com











Aucun commentaire: