mercredi 8 août 2012

James Blackshaw



Le jeu de guitare de James Blackshaw est aussi construit sur le mouvement perpétuel, un finger picking. Rien à voir avec le traditionnel portugais, ici, c’est plutôt la contemplation, les doux arpèges mollement dansants qui appellent à la pause. Quelques claviers sont de la fête, une fête de trouée forestière, là où viennent s’échouer les plus chatoyants rayons. Le temps est rythmé par la sève et le ruisseau, un jeu papillonnaire semble s’emparer des notes de la 12 cordes. Puis, une chanson au beau milieu du disque nous rappelle que nous ne sommes pas tout seul dans cette clairière radieuse, « And i have come upon this place by lost ways » comme un fado égaré.

Ce style de guitare historique et intemporel a pris ses racines un peu partout dans le monde de la musique. James Blackshaw est britannique.

James Blackshaw 2012 « Love is the plan, the plan is death » label : important
www.importantrecords.com
http://jamesblackshaw.tumblr.com/
échelle de richter : 6,5
support mp3
après 2 écoutes






Aucun commentaire: