dimanche 1 août 2010

Procol Harum




Un album pour mettre en musique ce travelling arrière huileux de mes vieilles croutes et le pavé musical dans lequel je suis plongé en ce moment ("rock progressif" d'Aymeric Leroy). Quelques labels cartonnent dans la réédition, Rev-ola ou Salvo ici, peut être les dernières armes pour revigorer l'industrie du disque, via quelques nostalgiques comme moi. Il n'empèche, je suis faible et je craque sur quelques unes d'entre elles, les rééditions anniversaires de King Crimson, et ici Procol Harum avec la pièce maîtresse de sa discographie (selon les critiques) "Shine on Brightly". 1968, le proto-progressif fait rage depuis la défragmentation du rock de Rubber soul. Les morceaux déstructurés incorporent le jazz, le classique et le psychédélisme pour un mouvement musical devenu obsolète, mais qui est toujours là (chronique sur Mothlite 2009). L'émotion est toujours intacte, palpable, inaltérable.....du moins en ce qui concerne la musique... pour la peinture je reste très septique.
Je ne sais pas quelle pochette est sortie à l'origine, mais ma préférence va au buste vert, l'autre fait très Santana.

PROCOL HARUM 1968 "shine on brightly" label d'époque : fly records label de réédition : salvo music



quand on aime : moody blues; barclay james harvest (70's); king crimsom...............

Aucun commentaire: