dimanche 29 septembre 2019

Eicher / Lo /Arno 2019


Sans pour autant se vautrer dans la grisaille, dans le gris nous voici. Un ciel de plomb ce dimanche, avec des gris talentueux, venteux, resplendissants et nuancés, des choses qui nous parlent. 
Mon hamac se balance avec sa peau de serpillière détrempée, au loin les chasseurs balancent du plomb sur nos plaines pesticidées, la plombémie terrestre des campagnes préoccupe beaucoup moins que le toit fondu de Notre Dame. 

Du plomb, ils en ont dans leurs ailes ces trois là. Stephan, Frédéric et Arno. 
Il fait gris, je me colle aux pochettes d'alors, nouveau triptyque, trois nouveautés magnifiques. Et puis ça tombe bien, Eicher est aussi chez Lo pour un beau duo, il y a Medeiros aussi et cet esprit Beaupain, Jacno qui règne sur "Hallelujah!". Arno fidèle à sa force... 
Aussi, "Homeless Songs" reste un petit chez d’œuvre, l'apothéose de Stephan Eicher.

Stephan Eicher 2019 "Homeless Songs" label : electric unicorn music
Frédéric Lo 2019 "Hallelujah!" label : water music
Arno 2019 "Santeboutique" label : naïve



8 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Toujours aussi "arraché" Arno, j'ai découvert un disque très ... enfin comme dab, déroutant. Eicher je n'adhère toujours pas !

charlu a dit…

Lo est très attachant, son CV artistique est impressionnant, et je ne m'attendais pas à un tel disque.
C'est ma grande "réconciliation" avec Eicher, quasiment le 1er que j'écoute en entier. Quant à Arno, il est barjo :D

DevantF a dit…

(Hors sujet, mais je ne sais pas si tu as la trace de commentaire récent sur d'anciens post, alors je viens aussi ici: Je ne l'aurai pas parié, mais un chouette succès le matin tôt à l'Open Space, on est peu nombreux et le SCORPIONS a de suite tapé dans les oreilles d'un collègue qui en redemandait. Lui qui avait en mémoire "Lovedrive" le choc!! Donc merci de lui à Toi)

OK maintenant je suis partagé entre le présent chez toi ou un passé pas lointain chez Chris....

Chris a dit…

3 beaux noirs et blancs ! Il parait que le Eicher est superbe comme tu dis mais pas encore écouté...par contre le Frédéric Lo je l'ai depuis quelques mois, je voulais en parler d'ailleurs ;), le dernier titre est magnifique je trouve... quant à Arno j'écouterai mais suis pas très fan habituellement mais ça pourrait plaire à Mr Petite Boite... Merci donc!:)

DevantF a dit…

Ce fut un chouette moment d'enchaîner les trois en alternance, chacun avec sa personnalité. Eicher, j'ai pris le temps d'aimer cette voix qui me faisait penser à.. j'ai oublié ... C'est tellement tendre, un 33t qu'on aimerait tenir dans les mains. Pour la photo. Frédéric Lo est une belle surprise à réécouter car la palette est large. Haaaa mon pote Arno "Les Saucisses De Maurice" celui qui donne un peu de feu à tout ça, une bonne bière forte qui brûle. Je suis content ne pas être à la place du tas de sable.
Joli tryptique m'sieur

charlu a dit…

Merdouille le Toine..je ne consulte pas la traçabilité des comm.. J'ai pas déclenché les outils nécessaires s'ils existent. Ok, je vais voir. Moi si je donne envie d'écouter un disque c'est gagné. Et en plus ce Scorpions est une découverte totale.. du groupe y compris.

charlu a dit…

Parle en Chris, il est très très bien ce Lo là ;D Ce mec m'intrigue à travers ce qu'il a fait et cet album.. Le Eicher.. plus je l'écoute plus je suis accroc.
Arno c'est un kiff marginal.. il m'a fallu 3 écoutes pour en être intrigué.. et c'est bon signe...

charlu a dit…

Toine.. le Lo, je suis très interloqué.. rapport à son CV.. ses invités..ce monde là.. je l'écoute très souvent, il colle au cerveau.
Quant à Arno..grosse discographie.. du coup, j'ai des grosses lacunes.. je connais depuis à peine 15 ans :o C'est sûr il mets des couts de savate dans le sable, c'est peut être le moins accessible, mais j'y arrive doucement..parce que je commence à le connaitre, un peu comme la folie doucereuse de Katerine qui n'a plus aucune surprise.. quant à Eicher... hyper troublé.