lundi 20 août 2018

Barney Wilen 1972


Puisque nous sommes en plein "Souffle Continu", il est impossible que je ne m'attarde sur cette bande-son faramineuse d'un voyage qui aura duré deux ans, débouchant sur une épopée musicale afro-jazz de Barney Wilen, avec une vague idée de Fela Kuti percutant Miles Davis.
1972 et il est entouré de pointures, dont Simon Boissezon à la basse (pour ce qui est de mes connaissances). C'est un album de grands esprits, une collaboration avec Caroline De Bendenn, un travail d'équipe, un délire tribal, un brassage musical, d'instantanées sonores freak sur plusieurs étapes d'un périple allant du Maroc à Dakar en passant par l'Algérie, le Mali et le Niger.
C'est une pièce historique dans le catalogue volcanique de Saravah, il est produit par Barouh en 72, c'est une réédition 2018 très prisée, tirée à 1000 exemplaires qui n'est pas restée longtemps dans les bacs, surtout le vinyle qui restitue le travail dans son intégralité.
Il faut aller voir le catalogue de Souffle Continu pour réaliser l'impact des émotions libres toutes dimensions confondues. "Moshi" en est peut-être l’apogée. 

Barney Wilen 1972 "Moshi" label : Saravah/Souffle Continu



5 commentaires:

Pascal Georges a dit…

M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E. !!!
THX

charlu a dit…

pochette, son, double album, contexte, zicos, label, voyage... je crois que la coupe est pleine.

kriss a dit…

J'ai craqué, j'ai acheté... Merci.

Kriss

charlu a dit…

Vraiment ?? le vinyl ?? qd je pense que je l'ai vu. Certes c'est la réédition, mais bon, je l'ai vraiment loupé de peu.

Devant Hantoss a dit…

Je me promène, de drop en drop en remontant vos chroniques. Je pensais zappé celui ci. Mais 1: je t'ai lu et 2: Gardenia Devil. Irrésistible