vendredi 3 mars 2017

Love 1967



Je tangue dans mon prunus à élaguer, je prends le doux soleil de mars qui console les carences des chairs hivernales.
Une couronne de bourgeons se demande ce que je fous là, une coupe de printemps. Boutons bordeaux, fleurs roses, la chair du ligneux est rosée comme un sang bordelais d'arbre en éveil, un madiran dans les artères. Je tangue et sifflote un air de printemps qui me balade comme un métronome, un air mou et tiède, beau à rester tanguer ainsi jusqu'à perpette.
Un nuage de petits moucherons est venu écouter ce morceau sifflé comme s'il provenait des cellules de tout ce qui peut renaître autour de nous. Pas impossible que j'aille m'étendre sur l'herbe convalescente et détrempée. Chuter sur le sol capillaire pour qu'il me boive toute la fatigue.
 

Petits accords léger en intro Cmaj7 juste pour rendre un poil plus joyeux le Em, puis le remoud merveilleux d'une des plus belle chanson commence avec cette fragile voix d'Arthur Lee qui me rappelle quelques belles mélodies des Bee Gees 60's quand Robin interprétait. Plus que n'importe quel billet sur le groupe, « Andmoreagain » est parmi mes préférences des plus belles chanson de tous les temps et de l'album. Nous sommes en 1967. Un an auparavant, le Rock lâchait son Roll. Les Beatles arrêtaient la scène, Sgt Pepper arrive, le psychédélisme était la nouvelle came romantique planétaire. Flower power, Californie, je sifflote cette petite merveille totalement grisé par cet air de tiédeur narguant l'hiver qui agonise.
 

Bientôt mon prunus va fleurir, mon flower power à moi, juste histoire de fêter les petits moucherons venus écouter « Andmoreagain ».


Love 1967 « Forever Changes » label : elektra

11 commentaires:

Chris a dit…

Eh oui quelle chanson. ..et quel album ! C'est à force de lire le forcing sur le groupe de Magic que j'ai acquis les 3 albums des 60s du groupe et mon préféré est sans doute celui-là. ..:)

Audrey Songeval a dit…

Pour ma part, c'est la seule fois de toute ma vie que j'ai acheté 3 fois ce CD: une en vinyl et 2 en CD. pour moi, de la grâce à l'état pure.

Alexandre G a dit…

Chef d'oeuvre absolu !

Everett W. Gilles a dit…

Hey Ho !
J'avais écrit chez Jimmy à l'époque que pour magique qu'était ce disque je lui préférais Da Capo et Four Sails (et son ''Robert Mongomery'' Kinksien en diable)
J'aurais bien changé d'avis pour te faire plaisir mais en lisant ici Bee Gees j'ai juste envie de sortir la sulfateuse.
Pour sulfater ton prunus !

Echiré79 a dit…

De loin mon album préféré du groupe ( acheté le vinyle "import us" début 69 ( clin d'oeil pour mon Charlu!) et certainement un des albums les plus importants et novateur de la période psychédélique West-coast ( avec les premiers Spirit.....à ne pas oublier )

charlu a dit…

Whouahhh, on est tous d'accord sur ce disque là, "Forever.." met quasiment tt le monde d'accord.
C'est un disque récurent, et surtout cette chanson que je mets souvent sans passer l'album en entier. Jamais aussi bon que ds la mélancolie le Lee.

Je t'envoie des trucs chantés par Robin Gibb sur Odessa Evrett, tu vas tirer à blanc. ;D

Everett W. Gilles a dit…

... j'ai l'habitude ...

charlu a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=CBmSnk4QZ4U

nan ?? ouaih ça s'discute, mais bon, y'a une petit truc quand même..nan ?? la voix fragile de Lee qui tremblotte...

Everett W. Gilles a dit…

Ah tu connais ma mauvaise foi ... donc c'est nan !

charlu a dit…

rhho allez.. j'ai pas la foi non plus.. allez, on dit c'est bon, on dirait les Lee Gees . nan ?? :o

Devant Hantoss a dit…

Wouahhh Je me suis fait un joli triptyque, remis le "All The Ghosts" de Radar, puis Love (ton tien de conseil) et enfin mon Spirit et voilà tout fondu. Et quoi? EWG qui parle des Kinks sur un LOVE que je n'ai pas... Dans ce sens là je lui fais confiance, quand à ce qu'il n'aime aps... c'est une toute autre histoire