jeudi 2 juillet 2015

Felicia Atkinson 2015





La présence vocale de Felicia Atkinson sur son field recordings décuple l'impression de conte surréaliste expérimenté. Elle est fasciné par John Cale. Elle colle, met en boucle, triture et dissèque des drones de fond, des cycles, du magnétisme, son souffle et ses mots échantillonnés donnent de l'âme à ses travaux. Le son est de glaise et sa voix l'abaisse-langue rondelet d'un langage enfoui.
 

Ses travaux sonores sont rares, ses traces opulentes, une trentaine d'objets sonores, art plastique et écriture en plus, elle a aussi créé son label Shelter Press. Je suis un petit chevalier, c'est elle aussi, avec des productions posées sur cassettes audio et des plages ambiantes d'introspections surdimensionnées. Le laptop n'abîme en rien sa poésie visionnaire et fantasque.
« A Readymade Ceremony », enregistré au creux des flans alpestres dans son atelier-grenier, est un opéra logiciel, un programme pour un désespoir paradisiaque... « une source de tendresse dans l'éclair ».

 
« Il y a toujours une lacune dans l'accident, il n'y a pas d'accident dans l'expression... »..

«  la bouche et l'œil ne vivent pas sur le même continent.. »

J'ai découvert le monde de Felicia via sa collaboration avec Sylvain Chauveau. Depuis je ne cesse de creuser ses espoir de flans battus, sa base, ses sommets et ses profondeurs. Cet opus là est une visibilité opportune qui happe vers les souterrains et les profondeurs de ses créations. Mots, sculpture, son.....

Felicia Atkinson 2015 « A Readymade Ceremony » label : shelter press

6 commentaires:

Chris a dit…

Idéal par ce temps!! Encore une découverte made in Charlu!! ;)

charlu a dit…

Oui, quand ça tape dur dehors, je suis partagé entre du blues rocking chair JJ Cale et de l'ambiant comme celui là.

charlu a dit…

En fait par ici.. je suis assez fan des artistes filles de cet acabit .. Felicia, Collen et EDH (Emmanuelle De Héricourt).

Francky 01 a dit…

J'aime bien le travail de Félicia Atkinso aka Je Suis Le Petit Chevalier. Son univers visuel - entre installation poétique, dessin naïf, peinture et Art Plastique - croise et côtoie ses prestations "musicales" live ! Art Total ??? Et ses dessins, art brut minimaliste dessiné ??

Voici un lien vers l'ex blog de J.Ghosn où Félicia Atkinson avait soumis, en décembre 2010, une liste de chanson avec dessins + textes : https://josephghosn.wordpress.com/2010/12/25/after-christmas-drive-une-playlist-dessinee-par-felicia-atkinson/

A + amigos !!!

charlu a dit…

Merci pour ce lien.. c'est une artiste "totale"

Devant Hantoss a dit…

Bon, cela commence par être une habitude, que j'ai inversé aujourd'hui (un dimanche matin) je m'écoute certains de tes envoies et seulement maintenant je lis tes chroniques, afin de mesurer leurs importances, leurs influences. Donc Felicia Atkinson, Chilly Gonzales, Moon Ate The Dark & Rachel Grimes. Le hasard veut que l'ensemble corresponde à un mouvement de ton balancier musical, comme une cohérence. Je garde cette intro pour les chroniques mais je sépare mes commentaires (tu vois je fais ça bien, même trois étoiles de séparation pour ne pas avoir à relire quatre fois cette intro)
***** (Ha ben il y en a cinq?)

Felicia Atkinson
Ta chronique et vos commentaires me poussent à changer un peu de ton. Mais j'ai quand même eu la même impression qu'à ma visite de la fondation Vuitton et à la plupart des oeuvres exposées (Fluxus & co).
A croire que l'art conceptuel tourne le dos à l'aspect manuel, transformation de la matière, artisanal pour obtenir avant tout une idée, seule. À l'écoute de Félicia j'ai eu un premier doute, il m'a fallu monter le son et VRAIMENT écouter, puisqu'il n'y avait pas de pas musicaux engagés vers moi. Mélangée avec les autres artistes elle donne une respiration chuchottée. Finalement cette démarche conceptuelle autorise ce mixage, l'encourage même. Finalement sans Gonzales, Moon et Rachel, Félicia ne serait restée qu'une idée dont je me serais vite lassé une fois saisi l'intention. Tu m'as compris, je n'adhère pas à cette conception de l'Art dont l'explication prend le pas sur le travail. Je dois assumer le risque de passer à côté...