samedi 28 juillet 2012

Hafler trio




Les chaleurs accablantes ont un impact sur le bruit, elles capitonnent comme la neige. Le silence règne et le mercure dicte sa loi. Un drone blanc grimpe avec les degrés celsius, et les molécules semblent s'agiter, elles chantonnent un air sourd de vent solaire.
Hafler Trio a sorti chez Important, une série de minis albums contenant un seul morceau d'une vingtaine de minutes. Des constructions sonores pour s'injecter immobile lorsque dehors la terre brûle et ne respire plus. Allongé, immobile, le bruit blanc pénètre.
Chaque objet au design prestigieux est édité en 500 exemplaires. Andrew McKenzie est à la tète d'Halfer Trio et offre une liberté de lecture à chaque écoute. Saharien ou calotte glaciaire, le seul fil conducteur à l'écoute des quatre eps, c'est l'éclat des lumières blanches qui inonde le cerveau.
Je garde précieusement ces magnifiques objets depuis leurs sorties, et me les branche dès que dehors il fait plus chaud qu'à l'intérieur d'un corps humain. Alcôve sonore paralytique, brûlure du cortex.
Formidable voyage atomique circulaire, triangulaire ou étoilé. .



Hafler Trio 2006 label : important
« A eg ad, halda afram? » « 3 eggs » «  I never knew thats who you tonight you were » « Being a firefighter isn't just about squirting water »

échelle de richter : 8,4
support cd
après qq météorologiques écoutes

2 commentaires:

Libertygirl a dit…

Contente de te relire! Ton petit séjour au chaud dans la péninsule ibérique,a dû attiser ton envie d'écrire.
Bizesssss!

charlu a dit…

Nenni, quasiment que dalle, grosse mise au "vert"..me suis juste rempli le cerveau pour peindre un autre pays à l'automne prochain :DD
Bx too