jeudi 26 juillet 2012

Bobby Womack


Des échos d'avis de tempête à quelques frontières de là. Comment peut-on imaginer un ciel sans colorant, aussi vif et aveuglant que celui qui m'éclabousse aujourd'hui (15 juillet) . Le soleil lui, a une mine incandescente. Bobby Womack comme bande son à cette santé météorologique insolente, zigzaguant sur de hauts plateaux ibériques, juste sous les dépressions outre-Pyrénées, avec comme seules ombres possibles des eucalyptus, des oliviers et des figuiers à perte de vue. Des troncs trapus, des ombres courtes, et Bobby Womack qui défile. Son jeu vocale proche de James Brown avant, est brûlée par le soleil. L'acoustique « Deep river » embarque loin sur la ligne verticales, l'électro gimmick « Stupid » assure les arrières tubesques.
Russell avait déjà ressuscité Gil-Scott Heron pour un ultime retour gagnant. C'est avec l'aide de Damon Albarn qu'il s'est attelé à faire renaître la soul de Bobby Womack pourtant bien malade, comme Heron à l'époque.
Bobby Womack vient de sortir "The bravest man in the world"  avec une patine vocale à la Hooker. Il sort aussi en parallèle, la bande son cultissime « 110 th Street » qui fête cette année ses 40 ans. Elle est présentée en double cd avec en bonus les deux albums studio suivant « Facts of life » et «  Lookin' for a love again ».
Un joli pack pour un anniversaire et un retour discographique torride et ensoleillé.

Bobby Womack 2012 " The bravest man in the universe" label : XL
échelle de richter : 6,8
support MP3
après 2 écoutes




Bobby Womack 1972/2012 « Across 110th street »; « Facts of life »; « Lookin' for a love agin »
label : charly 648X
échelle de richter : 7,9
support cd
après 1 écoutes

4 commentaires:

charlu a dit…

Désolé pour la vitrine des vidéos dispo uniquement en cliquant sur les liens.. mon cerveau s'est régénéré au soleil, mais pas mon ordi.. Disc dur HS, je squate un clavier en attendant avec cdes outils différents, je rame.

devant a dit…

Mon pauvre ... Merde à la technique quand elle nous lâche. Le Bobby? Je suis partagé, entre le plaisir de retrouver cette voix mais il me reste un souvenir mitigé et brumeux comme une sauce moderne qui ne colle pas avec ce que j’espérai... La partie Electro fait juste habillage. Mais bon, il en reste si peu de ces "monstres" que je veux bien me joindre à l'apologie générale tout en pensant que je ne sus pas 100% sincère ;-)

Toorsch a dit…

Pas encore écouté le nouveau Bobby. J'avais bien aimé sa participation aux deux derniers albums de Gorillaz... Je vais me laisser tenté, même si ta note semble mitigé...

charlu a dit…

Vi..ma note c'est parce que c'est un truc que j'écoute pas tous les matins au réveil.. j'ai l'impression d'entendre un bricolage façon Gorillaz effectivement avec qq remugles d'antan, car les albums d'il y a 40 ans sont vraiment top. Dans le même genre, j'ai preferé le retour de Gil Scott Heron.. moins "bricolage". Mais pour boire des bières à l'ombre des figuiers, c'est hyper top, disk de vacances quoi et les vacances, ça dure pas:C... :D
Habillage aussi, et pas sincère total, puisque je me repose sur le "110 th street" qui me remue.

Pis la technik bodel dem de sa race... de putain de pays de merddddd... j'ai squaté un qwerty au Portugal, pis là un ordi d'ado infesté de trucs zarbis qu'un vieux n'arrive même pas à mettre un fichier Youtube sur ses pages ..... quand je pense que j'ai gagné un coffret Simon & Garfunkel pendant mon bac ..en jouant sur Minitel :DDD