mercredi 13 octobre 2010

Annelies Monseré / Portrait of David



Quelques milligrammes d'hélium suspendus au réchauffement, pour quelques degrés de plus les ballons attendent le décollage cristallin. Fragile équilibre des éléments, l'ultra romantique gelé attend son heure pour prendre de la hauteur. L'horloge biologique flotte à rebours, à moins que le froid ne persiste et ne vienne clouer au sol ce bouquet de ballons blancs. En attendant le décollage, des artistes susurrent dans une lenteur visqueuse, la blancheur d’une banquise imaginaire. Portrait of David hier chante ses petits glaçons pop bien plus au nord que The White Birch, l'autre groupe d'Ola Flottum. Et le mercure n'en finit pas de descendre, les ballons restent arrimés, statiques, disposés, tout comme à travers l'embâcle murmuré d'Annelies Monseré aujourd'hui. « Marit », son nouvel album est une prison de glace pétrifiant le cerveau. Plus aucun membre ne bouge, et l’on devient songeur et contemplatif comme un doux coma indolore laissant filtrer les murmures de la chanteuse qui diffuse lentement son chant hypnotique dans tout le corps. Un pâle souffle accompagne sa voix en permanence comme pour appuyer le trouble de l'engourdissement, seuls les instruments pesés aussi au milligramme sont distinctement épurés.
Tout comme le précédent album d'Annelies, « Marit » est toujours aussi marin, Portrait of David aussi. Les notes de piano ondulent mollement de la même façon, les lèvres qui chantent au ralenti semblent paralysées par le froid... tout est arrêté, suspendu, paradisiaque.



Deux disques précieux pour faire le vide de tout, anesthésier nos oppressions, à condition de n'être pas frileux. Comatons pour apprécier la délicatesse (il y a derrière, chez les deux, quelques onces de violoncelle, glockenspiel, mélodica, guitare, cymbale..). Une pause musicale à écouter dans le silence le plus total, immobile aussi, afin de communier avec cette mélancolie maladive lumineuse.






Annelies Monseré " marit" 2009 label : auetic


Portrait of David " these days are hard to ignore" 2001 label : glitterhouse
photo : Allison Grant http://www.allisongrant.com/

3 commentaires:

markab a dit…

Je retrouve avec plaisir sur ce blog -très réussi- grâce à ce billet deux de mes groupes préférés, adepte d'une pop légère et mélancolique de toute beauté. Et dans cette famille, j'aimerai faire le lien vers At Swim Two Birds, le dernier groupe de Roger Quigley -de The Montgolfier Brothers, groupe que je qualifierai bien de culte si ce terme n'était pas aussi galvaudé.

charlu a dit…

Markab ton post me fait super plaisir. Je suis très très touché car c'est aussi le genre de musique que j'adore et de chronique les moins visitées (car personne ne parle de Portrait of david...).
Ecoute, c'est époustouflant que tu sois là maintenant, je suis en train d'écrire une chronique sur THE MONGOLFIER BROTHERS et QUIGLEY que j'adore enormément avec leurs disques très rares. Je le croise avec Lazarus (temporary residence)... bref merci d'être là et de m'encourager..à très bientot.
Charlu

markab a dit…

Bonjour Charlu et très bonne année 2011, en musique bien sûr! Et continue à nous régaler de tes chroniques avec ce bel éclectisme et cette grande culture musicale qui t'animent. Je viens de lire avec plaisir ton billet sur Quigley -c'est vrai que parfois, ce qu'on nomme le hasard nous surprend encore ! Merci aussi pour tes encouragements et tous les liens vers mon ancien blog, Melancolia, qui comme tu l'as remarqué à rejoint depuis longtemps le cimetière des blogs abandonnés. Je suis donc aussi un peu gêné, car ce blog était juste le prolongement de mon profil sur Deezer quand celui-ci était encore dans l'esprit communautaire et participatif qui faisait tout son intêret. Et ne n'ai jamais eu la prétention d'en faire un véritable blog musical du niveau de celui que tu animes. Aujourd'hui, une page est tournée, la plupart des liens ne fonctionnent plus et je pensais même le supprimer complètement. Mais tout ça, tu ne pouvais pas le savoir ! Alors, merci encore pour tes commentaires sympas et à sûrement à bientôt sur ce site!