Elvis Perkins - 2020

 


Déjà presque 15 ans « Ash Wenesday », l'éblouissement folk 2006.

Cette autre cime d'Elvis Perkins en plein creux de vague 2020 illumine nos angoisses. S'il y avait un bilan annuel à proposer, le tiercé le lorgnerait. Je parle d'une pop moderne, celle qui surtout ici conjugue le folk baroque, les accords lumineux, le majestueux des harmonies, la country psyché avec une voix de fond Lennon fils, des cuivres à s'envoler de la croûte gelée pour se sécher les larmes aux ondes tièdes des hauteurs bariolées, des ballades au piano plaintif, de l'intime acoustique en petit country sophistiqué.. « The half life », « Mrs & Mr E » Townes Van zandt en duo avec Adam Green ..


Je veux bien un confinement de plus s'il faut inlassablement se ravager les glandes avec des disques comme celui-ci.

Malgré des priorités discutables, le dérèglement des dispositifs de l'homme moderne qui oblige la bureaucratie à faire des choix, l'anxiogène des ondes n'aura pas empêché quelques petits joyaux de sortir et d'arriver à nos oreilles... Celui-là en est un, « rescapé ».


« Ash Wenesday » avait mis la puce à l'oreille, cet Elvis là est à lorgner. « Creation Myths » depuis quelques jours est le bouclier en boucle du gris compact des jours, mon pied-de-nez à ma télé pas allumée.


Elvis Perkins 2020 « Creation Myths » label : MIR

Commentaires

Hey Cha
Une bonne année à toi, qu'on oublie vite cette fuckin' 2020 et ce coup-ci on y croit : le meilleur est venir !
Ce Psycho-Psyché-Perkins m'avait attiré à sa sortie, sur la durée je ne serai pas aussi enthousiaste que toi mais hé, on s'en fout non ?
La bise
Charlu a dit…
Yep L'Evrett.. yes tous mes voeux mon pépère ;D le prochain confinement je me casse au Portugal pour rester coincé là bas. Plein l'cul de ce bled à la con :))))

Ce qui m'étonne avec Elvis, c'est qu'il est total occulté le gars et encore plus celui-là.. je le remettrai c'est sûr

Bizète

Articles les plus consultés