samedi 31 décembre 2011

Oliveray

Quand je vous disiez que Nils Oliver Frahm et Peter Ray Broderick étaient les deux artistes contemporains qui ont marqué mon année musicale, il suffit de consulter les parutions 2011 de Peter, et de Nils pour réaliser l'envergure et la faim.
C'est ensemble, sur un projet qui porte le nom d'Oliveray qu'ils me permettent de clôturer cette année, comme un bouquet final.

A deux ils couvrent la totalité des instruments. Et toujours ces nappes néo-classiques touchées par la grâce, piano/violon. Quelques expérimentations, puis des morceaux slow-jazz lumineux et celtiques. Guitare électrique aussi haute que Rothko. Nils et Peter montrent ici qu'ils ont en plus une belle voix.
« just resign » comme un battement de coeur sur un fond jazz Jarrett apaisé.

Beaucoup de silences, un dosage, musique blanche comme mes nuits.

Oliveray 2011 « Wonders » label : cote labo
www.cotelabo.com
www.nilsfrahm.com
www.peterbroderick.net
échelle de richter : 8,7
support cd
après 2 écoutes







Oliveray - Wonders (3-Track Album Preview) by erasedtapes

2 commentaires:

Vers du Silence a dit…

Hello Charlu,
vraiment bien ce climat que dégage Oliveray... Encore, une musique de voyages, avec une grande délicatesse de l'utilisation sonore de l'espace.
De nouveau, merci pour cette belle découverte et bonne année à toi !
Yom

charlu a dit…

Ces deux là utilisent à merveille l'espace et le silence..pour un voyage immobile.
Impressionnant la quantité de travail de Frahm / Broderick en 2011...

Meilleurs voeux Yom